Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.

les extérieurs

Les extérieurs du château offrent un panorama exceptionnel sur plusieurs siècles d'architecture française, ainsi que sur la ville de Blois et le val de Loire.

La cour d'honneur

Cour d'honneur - les extérieursVoir l'image en grandPoint de départ de votre visite, vous découvrirez en un seul regard qu'autour d'une même cour, se côtoient quatre ailes, quatre monuments de styles différents qui témoignent de l'occupation du château . Pendant plus de mille ans, constructions et destructions se sont succédé au gré des envies des personnages célèbres qui s'y sont installés.

La terrasse du Foix

Tour du Foix 06_les extérieurs (D. Lépissier)Voir l'image en grandCette terrasse permet de profiter d'un point de vue exceptionnel sur la Loire et la vieille ville. On aperçoit notamment l'église Saint-Nicolas située en contre-bas. La tour du 13e siècle située sur cette terrasse est l'un des rares vestiges de la forteresse médiévale, qui protégeait le quartier du Foix et la porte ouest de la ville situés juste en dessous. Au 17e siècle, son caractère défensif a été masqué par l'ajout d'une tour d'escalier en bois et d'un observatoire astronomique à son sommet.

Les jardins de Louis XII et Anne de Bretagne

Jardins de Louis XII_les extérieurs (© British Museum)Voir l'image en grandAujourd'hui disparus, les jardins ont été créés pour Louis XII par Pacello da Mercogliano, jardinier italien. Reliés au château par un pont de pierre surmonté d’une galerie, ils s’étageaient en trois terrasses. Lieux de promenade, de repos et de recueillement, mais aussi de distractions (poésie, musique et jeux de paume), on y trouvait de nombreuses constructions tels que le pavillon de la reine, l'orangerie ou des fontaines. Après plusieurs aménagements successifs, en 1636, Gaston d’Orléans fonde à Blois un jardin botanique qui surpasse celui de Paris, auquel il adjoint une ménagerie et une volière. Vendus comme biens nationaux à la Révolution, ils sont divisés et lotis.

A deux minutes à pied du château, les jardins actuels évoquent de manière poétique ce riche passé et offrent une vue magnifique sur la ville et sur deux façades du château.

La place du château

Place du château_les extérieursVoir l'image en grandVestige de la basse cour de la forteresse médiévale, l'avant cour du château est petit à petit occupée par des hôtels particuliers à la Renaissance (présence de la cour et de l'administration royale qu'il faut nourrir et loger). Aujourd'hui, on y trouve l'office de tourisme de Blois-Chambord, des restaurants ou encore un jardin, situé à l'emplacement de l'église Saint-Sauveur, détruite au 18e siècle. Face au château se trouve la Maison de la Magie, musée et théâtre de magie dédiée à la mémoire de Jean-Eugène Robert-Houdin, né à Blois et sans doute le plus célèbre magicien du 19e siècle.

La chapelle Saint-Calais

Chapelle St-Calais - les extérieurs (Y. Boukef)Voir l'image en grandParallèlement à la construction de son aile de briques et pierres, Louis XII fait élever cette chapelle. Consacrée en 1508, elle est amputée de sa nef au 17e siècle, ainsi seul le choeur de la chapelle royale subsiste aujourd'hui. Très dégradée, elle est entièrement restaurée au 19e, puis à la suite des bombardements de 1944. Les vitraux, réalisés par le célèbre maître-verrier Max Ingrand en 1957, évoquent les épisodes majeurs de l'histoire de Blois.

Partager sur
  • Google+
  • Envoyer à un ami

Aile François Ier détail (Photo D. Lépissier)

Aile François Ier détail (Photo Y. Boukef)

Galerie aile Louis XII piliers (© Château Royal de Blois - D. Lépissier)

Galerie aile Louis XII (© Château Royal de Blois - D. Lépissier)

Statue équestre de Louis XII (Photo Y. Boukef)

chateau-royal - vue d'en haut

Social Wall

Voir le social wall